Concert Saez

il y avait du monde, les gens ne se bousculaient pas, ils marchaient les uns à côté des autres pour rentrer. Lui m’avait dit ne t’inquiète pas on a tout le temps, moi stressée j’avais prévu des sandwichs rapides pour l’attente.

les services de sécurité nous ont fouillés, sommairement et nous sommes entré, la salle était coupé le Zénith n’était pas complète ce soir là.

nous avons pris place dans nos sièges, les places n’étaient pas numérotées, pas besoin les addicts savaient que seule la fausse pourrait leur donner leurs dosses ce soir.

je ne suis pas de celles qui hurlent, crie ou lève les mains. j’applaudis sobrement, mes yeux sont là pour tout enregistré garder étiqueter et re-sortir plus tard pour l’écrire noir sur blanc, oui j’ai vécu ce moment.

 

​les minutes on commençait à se faire heure, les brous-hade la foule qui soudain se met à applaudir et un drap blanc se dépose et le concert se fait spectacle. La culture se fait contre culture ​ il chante, limpide texte aux pourtours mordant. La voix éraillée par les concerts répétés et les cigarette qu’il jette négligemment.

le piano se fait complainte, la batterie se fait rébellion et lui se fait poète.

En un instant la lumière noire de la foule s’illumine une flamme de briquet apparaît je souris, clignant des yeux, voyant que des dizaines ce sont elle aussi rassembler pour faire hommage à l’homme, aux paroles, au moment.

quand le rythme s’accélère mes jambes bougent seules, mon sourire et mon murmure se perdent dans le bruit de cette foule.

Bien sûr il y a de ces gens qui mettent mal à l’aise qui crie aux mauvais moments et qui déséquilibre mon oreille. je suis toujours gêné pour l’homme, pour l’artiste et sans doute qu’au final il n’y a que moi que cela gène je reprends mon souffle je regarde cette foule qui crie, qui fume, et surtout qui aime.

aimé l’entendre chanter, l’entendre prononcer des mots simples mais bourrer de sincérité à nous, nous son public ces petites oreilles qui année après année ne se lassent pas d’écouter.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :