Les auteurs qui me passionnent 2/10

Ken Follet

Voilà un moment que ce grand Monsieur ma faisait de l’œil, depuis ma la série téléviser « les piliers de la terre » que j’avais adorée. Mais le thème abordé et l’époque n’était pas ce que je préférais en histoire, j’ai donc remis à plus tard ma découverte de cet auteur.

Mais nous voici quelques années plus tard dans les rayonnages de la bibliothèque. Et je le vois, lui et ces centaines de pages et un thème que j’apprécie beaucoup plus. L’avant-guerre mondial.

Pour remettre les choses dans leurs contextes :

Je venais de finir à mon grand déchirement la série « Downton Abbey » je me suis donc jeter sur lui à peine la lecture du résumé. J’ai ainsi dévoré avidement cette histoire représentant de nombreuses familles (anglaise allemande russe américaine) dans les moments fastes puis horribles de la 1er, Seconde Guerre mondiale ainsi que dans la guerre froide. Je ne saurais vous dire lequel de ces trois tomes « Les Siècles » m’ont le plus toucher mais voilà il m’en fallait plus toujours et encore.

J’ai donc trouvé tous ses romans et petit à petit je les ai acquis sur ma liseuse. Je viens de finir le roman « Le pays de la liberté ».

Aujourd’hui pas de quatrième de couverture car elle spoil trop le roman je vous mets donc tout en douceur un petit extrait :

« Elle se tourna vers lui et dit : « Emmenez-moi à la pendaison. »Il prit un air désapprobateur. « Quelle macabre requête!

-Ne me dites pas que ce n’est pas un endroit pour une dame. »

Il sourit. « Je n’oserais pas.

-Je sais que riches et pauvres, hommes et femmes, vont là-bas.

-Mais pourquoi avez-vous envie d’y aller? »C’était une bonne question. Elle éprouvait à ce sujet des sentiments mélangés. C’était honteux de faire de la mort une distraction et elle savait qu’en suite elle serait dégoûtée de ce qu’elle avait fait. Mais sa curiosité l’emportait. « Je veux savoir comment c’est, dit-elle. Comment se comportent les condamnés? Et les spectateurs? Quelle impression cela fait-il de regarder une vie humaine arriver à son terme? »

Mon avis :

Encore une fois Ken, (oui bon je me lâche appelons ce grand Monsieur Ken ^^) a écrit un formidable roman ou j’ai pu découvrir une nouvelle facette de notre histoire celle du XVIIIe siècle.

Je ne connaissais pas vraiment les usages de cette époque et j’en suis encore un peu chamboulé le quasi esclavage des mineurs, le sentiment de supériorité hautin sans complexe de la classe dirigeante…


Bref j’en ai beaucoup appris et cette lecture quoiqu’un peu courte (comparée à la trilogie « Les siècles » et je suis toujours émerveillé du travail fait par l’auteur pour nous faire voyager dans le temps avec de simples mots. Ces descriptions ces personnages haut en couleur sont une formidable bouffées d’histoire.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :