toi et nous

Quand nous avons appris la nouvelle je crois que j’ai totalement beugé, je ne dirais pas que j’étais heureuse, malheureuse juste tout d’un coup pleine de nouvelles peurs.

Jamais contente vous me direz … -oui- sans doute -oui-.

Je ne suis pas prête a parler fœtus bébé et autre jolie nom, je ne suis pas prête car tant que tu n’es pas vraiment la je ne veux pas, j’ai trop peur.

C’est comme entrée dans le réel le concret de l’écrire. j’ai deja passé une étape commencer à acheter des choses de puériculture, d’en parler au travail… (il est temps je part dans moins d’un mois…) Mais je n’ai pas encore écrit, ni sur toi ni sur mes émotions j’essaie mais je me trouve toujours peu légitime.

je n’ai fait qu’une esquisse de notre bonheur, sans couleur, sans y mettre tout mon cœur.

 

J’ai trop peur que la réalité nous rattrape, elle est comme un robinet qui goute goute goute sans que l’on puisse vraiment le refermer correctement.

Parfois je ne l’entend plus et je respire mais parfois je n’entend que lui et son appel assourdissant annihilant toute capacité de raisonnement logique.

 

 

 

mon 1er billet sur toi, ne t’en fais pas je ne suis pas si folle que ça…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :