le Cambodge #1 Le Voyage

Je ne suis pas vraiment une citadine. J’habite dans une ville à la population raisonnable et ou il n’y a pas vraiment moyen de se perdre, donc me voilà à Paris, à l’arrêt de bus pour rejoindre l’aéroport CDG. J’ai ma valise mon sac à dos mon sac à main tous les papiers et mes dollars (d’ailleurs c’est moi ou on dirait vraiment des billets de monopoly les dollars ?) BREF je suis prête a embarqué pour le bout du monde.

J’arrive facilement à m’enregistrer à me prendre un café et à patienter jusqu’à l’embarcation.

11H40 de vol jusqu’en chine, rappelez-moi depuis quand je suis monté dans un avion ? ah oui quand j’avais 6ans … bref, je résumerait mon voyage par :

« hum la bouf ! »

« punaise je voulais trop voir ce film ! »

« je suis fatigué mais c’est fun, oui je veux bien encore du jus de pomme »

« turbulence mon dieu on va mourir, ah non , ah sii si siiii… bon en faite non »

La chine et ses 3h d’attentes dans le brouillard, je suis explosée de fatigue être seule veut dire ne pas pouvoir se reposer car personne pour vous dire quand on doit aller à l’embarcation, personne pour surveiller les valises… bref tu gardes les yeux grands ouvert et tu vas faire pipi comme tu peux avec tout ton Bazard… petite cerise sur le gâteau quand tu attends tu es rarement seul et parfois c’est bien mais parfois …

Les gens étant dans mon hall sont devenus franchement désagréable. Quand tu te lèves pour juste remettre un truc dans ton sac on te pousse pour prendre ta place assise, on parle fort on cri et les distances respectueuse entre deux être humain sont loin d’être respecter.

Il est tard dans ma tête et je n’ai qu’une envie embarqué pour pouvoir dormir !

Tu t’imagines bien que finalement, les trois heures de vol ont été un véritable enfer. Déjà avec la grossesse j’ai un nouveau super pouvoir, à part la vessie qui se rempli toutes les trois secondes non celui de l’odorat sur-développer…

Revenons donc sur ce vol de trois heures pour arriver au CAMBODGE. Je suis sur la ranger de l’aller temps mieux je vais pouvoir aller faire pipi sans déranger. Mais mais mais, mes voisins on décider que le brouha ambiant n’était pas dérangeant donc l’un picole du whisky en sentant très fort l’alcool et l’autre trop saoul pionce à demis sur ma place.

Comment commencé un voyage au bout du monde sous de meilleur auspice ? heureusement ce vol ne dure pas plus de trois heures et en arrivant je retrouve mon frère.

Je pleure, il m’a tellement manqué

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :