maman débutante

aujourd’hui tu es dans ma vie, cela fait un peu plus de quinze jours que tu es dans ma vie. je suis subjuguée par tout l »amour que tu as su m’insuffler rien qu’en un regard. pour autant la séparation de toi, ne plus te comprendre parfaitement, ne plus te sentir a chaque instant c’est compliqué. compliqué de comprendre comment te tenir pour te faire sourire, pour te faire manger et je suis parfois en panique totale. je te regarde pleuré en ne sachant que faire, que dire, mes larmes arrives et les tiennes redouble, tu es une éponge a sentiment. je dois forcement serrer les dents. ne pas te faire voir que j’ai peur, qu’aujourd’hui seule avec toi j’espère te comblé de joie, faire de toi un petit homme heureux.

j’espère faire le moins d’erreur possible bien que j’en face surement un peu chaque jour. l’allaitement et compliqué. être en symbiose avec toi pendant ces moments la je pensait que cela serait parfait. sauf que tu as faim que je suis fatiguer que je te change de position que tu as mal au ventre que je doute de moi et au final ce moment deviens de plus en plus compliqué pour nous deux. comment cela se passerait-il si je passer au biberon? quel mère égoïste je ferait sachant que j’ai du lait. je ne donnerais pas tout ce dont tu mérite par pur fatigue?
IMG_20190109_120803-01.jpeg
voila, voila cette culpabilité qui reviens qui me fait mal. ton papa aimerait tellement allaiter avoir ce moment de partage parfait. lui il est patient et il test plein de choses moi je reste sur ce qui marche. je ferme les yeux en priant pour ne pas entendre des pleurs car cela me fait un truc au cœur que je ne peut décrire.

j’aimerait finir mon café le matin, ne plus faire pipi la porte ouverte, prendre une douche avant 21h, comprendre le moins de tes rictus de visage et dormir dormir. Pour autant je ne pourrait plus m’imaginé sans toi. sans ta bouille d’amour sans tes babillements, sans ta fâcheuse manie de faire caca une fois que tu es dans une nouvelle couche et que je clipse la dernière pression de ton pyjama.

je t’aime mon bonheur je t’ai beaucoup attendue. je n’ai pas le droit de me plaindre, mais parfois c’est difficile. parfois j’ai hâte que tu grandisses.

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. queenee971 dit :

    Je suis passé par ses phases. Ce que je fais je tire mon lait et mon copain lui donne le biberon le soir vers 22h30 ou qd elle se réveille vers 4h00. Tu peux essayer.
    Je suis passer par des phases de paniques je gère mieux maintenant face à des problèmes que je connais. Comme les coliques. Mais C est claire que c pas évident.
    En tous cas prend ton mal en.patience et suis ton instinct. C’est ce que je fais.
    On ne peux pas être parfaite.

    J'aime

    1. elmcanail dit :

      J’ai commencé à tiré mon lait aussi. Ca me rassure de voir que c’est un sentiment souvent partagé. Merci 😄

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s